Le coussin d’allaitement

Il est l’incontournable de toutes les mamans, allaitantes ou pas, et ce dès la grossesse pour trouver la position la moins inconfortable quand le bébé commence à peser et que le ventre prend du volume.

Quand bébé est né, il permet de le caler à la bonne hauteur dans de nombreuses positions pour l’allaiter, il permet aussi d’allaiter rapidement après une césarienne en protégeant la cicatrice sensible et certains coussins permettent d’allaiter simultanément les jumeaux.

Pour le choisir, vérifiez la composition du remplissage : céréales, microbilles, liège…le choix est vaste, le mieux est de pouvoir tester vous-même ce que vous préférez !

Les protège-mamelons ou « bouts de sein » en silicone

En début d’allaitement, il se peut que vos mamelons soient plats ou invagés (ne ressortent pas suffisamment) ce qui apporte une difficulté pour votre bébé qui ne parvient pas à le mettre dans la bouche, surtout quand il a une petite bouche.

Il est alors très utile d’utiliser un petit accessoire, le plus souvent en silicone, appelé protège-mamelon ou bouts de sein. Il permet, le temps que la peau de votre mamelon s’étire, de permettre à votre poursuivre son apprentissage de la tétée tout en continuant à stimuler votre lactation.

Autre cas de figure, quand les mamelons sont douloureux, il est aussi possible d’utiliser les protège-mamelons pour « protéger » vos mamelons lors des tétées et lui laisser le temps de cicatriser.

Le tire-lait

Pour toute jeune mère, c’est un objet qui fait peur. En réalité, il peut vous offrir une certaine liberté si vous souhaitez laisser au papa le soin de donner un biberon ou bien sortir sans votre bébé (oui, c’est possible, ça fait même du bien).

Pour les mamans de prématurés, il est le passage obligé pour initier la lactation en attendant que bébé ait suffisamment de force pour téter seul. Enfin, si vous souhaitez faire don de votre lait à un lactarium, il sera nécessaire.

Dans tous les cas, dédramatisons, car il existe aujourd’hui des tire-lait modernes, physiologiques, confortables et presque jolis. Certains sont manuels pour les déplacements, mais la plupart sont électriques.

Ces derniers reproduisent reproduit le rythme physiologique de tétée du bébé : rapide et doux en début de tétée, plus lent mais plus profond en fin de tétée.